Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mercredi 4 mai 2011

Panneaux en occitan à Limoges : « j'y pense et puis j'oublie... »

Au mois d'octobre 2009, Arri!, collectif de jeunes Limousins, lançait la campagne « Limòtges en occitan », demandant à la Mairie l'installation de panneaux en occitan à l'entrée de Limoges.
Fort du soutien affirmé de nombreux Limougeauds ayant signé sa Lettre au Maire, relayé par de nombreux articles de presse et reportages audiovisuels, le collectif avait bon espoir que la capitale limousine déclare enfin ouvertement son appartenance à l'espace occitan.
D'ailleurs, fin 2009, Monsieur le Maire, interrogé par France bleu Limousin, se déclarait « favorable » au principe de poser des panneaux en occitan.

Limòtges

A l'eau les panneaux ?

Plus d'un an s'est écoulé, au cours duquel on n'a cessé de nous poser cette question bien naturelle : « Et alors, ces panneaux ? ». Plusieurs coups de fils et courriers aux services concernés laissaient entendre que « le dossier suivait son cours », il était toutefois bien difficile d'en savoir plus.
Début 2011, suite à plusieurs appels, la vérité éclate : le projet a été mis de côté, et pas de date d'éventuelle reprise de celui-ci...

D'où vient le blocage ?

Blocage financier ? Soyons clairs, l'investissement que représente une telle mesure est une goutte d'eau dans un budget comme celui de la Ville de Limoges : aux alentours de 6000 € pour une trentaine de panneaux, soit environ 0,002% du budget municipal...

Alors ? Blocage politique ?

A l'heure où la double-signalisation gagne du terrain – récemment 9 communes de Charente Limousine, les exemples se multiplient en Dordogne et se généralisent en Aveyron, à l'heure où des grandes villes comme Toulouse (métro en occitan) ou Pau (panneaux en occitan) affichent leur identité occitane, serons-nous les derniers ?

Pour découvrir et participer à la campagne « Limòtges en occitan », qu'es AQUÍ.

mercredi 5 janvier 2011

'Questa vetz, l'i sem ! 2011 : Limòtges en occitan ?

Bona annada 2011

vendredi 24 décembre 2010

'N'annada de mai que se 'chaba ! Et un an de plus !

Bon Nadau 2010